France : Ouverture du procès de béatification du père Hamel

Mardi, 18 Avril, 2017 - 11:42
L’archidiocèse de Rouen, en France, a ouvert l’enquête formelle en vue de la béatification du père Jacques Hamel, tué pendant une messe en juillet 2016.
 
L’archevêque Dominique Lebrun en a fait l’annonce lors de la messe chrismale du 13 avril.
 
Le père Hamel a été tué le 26 juillet à l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Deux jeunes hommes qui se réclamaient du groupe armé État islamique ont fait irruption dans l’église, pris des otages et égorgé le père Hamel en plus de blesser grièvement un autre paroissien. Les policiers ont abattu les assaillants.
 
Le Vatican demande habituellement d’attendre au moins cinq ans après le décès d’une personne pour mettre en branle un tel processus. Mais face aux pressions de catholiques français, le pape François, qui a déjà qualifié le prêtre de «martyr», a accepté que le dossier du père Hamel aille de l’avant dès maintenant.
 
Cette première étape pourrait mener à une béatification, puis à une canonisation. Elle pourrait prendre plusieurs années, même si le processus de béatification d’un martyr est plus simple puisqu’il ne faut pas attendre la reconnaissance d’un miracle par son intercession.
 
L’archidiocèse a précisé qu’une cinquantaine de personnes seront contactées, dont des témoins qui assistaient à la célébration du 26 juillet 2016, des membres de sa famille, du clergé, et d’autres connaissances du père Hamel.
 
 
 
Avec Catholic News Service