Vatican : L'évêque de Valleyfield nommé à l'Académie pontificale pour la vie

Vendredi, 16 Juin, 2017 - 13:05
Après avoir élargi la portée et la publication des nouveaux statuts pour l'Académie pontificale pour la vie, le pape François a nommé de nouveaux membres au sein de cet organe consultatif,  dont des scientifiques, des professeurs et des experts en médecine et en éthique à la fois religieux et laïques. L’évêque de Valleyfield, Noël Simard, fait partie des gens retenus par le pape.
 
Sept des membres viennent des États-Unis et du Canada, y compris la docteure Kathleen M. Foley, une neurologue du Memorial Sloan Kettering Cancer Center de New York, et le docteur William F. Sullivan, un éthicien et médecin de famille de Toronto, président au Canada de l'Association internationale des bioéthiciens catholiques.
 
En plus de Foley et Sullivan, les membres des États-Unis et du Canada sont Carl Anderson, chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, John Haas, président du National Catholic Bioethics Center à Philadelphie, Daniel Sulmasy, professeur de bioéthique à l'Université de Georgetown, John Keown, professeur d'éthique chrétienne à l'Université de Georgetown, et Mgr Noël Simard, porte-parole de la Conférence des  évêques catholiques du Canada sur les questions de bioéthique liées à l'euthanasie.
 
Dans un communiqué publié après l'annonce du Vatican le 13 juin, l'archevêque Vincenzo Paglia, président de l'académie, a déclaré que ces nominations offriront à l'église et au monde une «vision profonde et sage au service de la vie humaine, en particulier de celle qui est la plus faible et sans défense».
 
«Parmi eux, un certain nombre de non-catholiques, appartenant à d'autres religions ou non-croyants, un signe que la protection et la promotion de la vie humaine ne connaissent aucune division et ne peuvent être assurées que par des efforts communs», a déclaré l'archevêque Paglia.
 
Les nominations incluent aussi le rabbin argentin Fernando Szlajen, expert en bioéthique, et le prêtre anglican Nigel Biggar qui enseigne la théologie pastorale et morale à l'Université d'Oxford.
 
L'archevêque Anthony Fisher de Sydney, professeur de bioéthique et de théologie morale, et le cardinal néerlandais Willem Eijk, d'Utrecht, un ancien médecin qui a travaillé à l'hôpital universitaire d'Amsterdam avant de devenir prêtre, deviennent également membres de l'académie pontificale.
 
Fondée en 1994 par Jean-Paul II, l'Académie pontificale pour la vie est chargée de défendre et de promouvoir «la valeur de la vie humaine et la dignité de la personne».
 
En novembre 2016, le pape Francis a publié de nouveaux statuts pour l'académie pontificale afin d'élargir la portée de son activité et de ses recherches sur les enjeux de la vie.
 
Les nouveaux statuts ont ajouté que la défense de la vie doit inclure «le soin de la dignité de la personne humaine à différents stades de la vie», ainsi que «la promotion d'une qualité de vie humaine qui intègre sa valeur matérielle et spirituelle avec une vision d'une «écologie humaine» authentique qui aide à retrouver l'équilibre initial de la création entre la personne humaine et l'univers entier».
 
Les nouveaux membres nommés par pape François proviennent de 27 pays, dont l'Italie, l'Espagne, le Japon, la Tunisie, Israël et le Burkina Faso. Les membres de l'Académie pontificale pour la vie sont nommés pour des mandats de cinq ans, qui peuvent être renouvelés. L'adhésion cesse une fois qu'un académicien tourne à 80 ans.
 
 
 
 
Junno Arocho Esteves, pour Présence - information religieuse